Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Classement systématique

Classification Euselachii

Cladoselachiformes

· Cladoselachidae

Coronodontiformes

· Coronodontidae

Ctenacanthiformes

· Bandringidae

· Ctenacanthidae

· Phoebodontidae

Desmiodontiformes

· Debeeridae

· Desmiodontidae

Eugeneodontiformes

· Agassizodontidae

· Caseodontidae

· Edestidae

· Eugeneodontidae

Hybodontiformes

· Acrodontidae

· Hybodontidae

· Lonchidiidae

· Polyacrodontidae

· Protacrodontoidae

· Pseudodalatiidae

· Ptychodontidae

· Steinbachodontidae

Mongolepidiformes

· Mongolididae

· Sinacanthidae

Orodontiformes

· Orodontidae

· Psammodontidae

Petalodontiformes

· Janassidae

· Petalodontidae

· Pristodontidae

Squatinactiformes

· Squatinactidae

Symmoriiformes

· Falcatidae

· Stethacantidae

· Symmoriidae

Xenacanthiformes

· Diplodoselachidae

· Xenacanthidae

Classification Neoselachii

Carcharhiniformes

· Carcharhinidae

· Hemigaleidae

· Scyliorhinidae

· Shyrnidae

· Triakidae

Heterodontiformes

· Heterodontidae

Lamniformes

· Alopiidae

· Anacoracidae

· Cetorhinidae

· Cretoxyrhinidae

· Lamnidae

· Megachasmidae

· Mitsukurinidae

· Odontaspididae

· Otodontidae

· Pseudocarchariidae

· Serratolamnidae

Orectolobiformes

· Brachaeluridae

· Ginglymostomatidae

· Hemiscylliidae

· Orectolobidae

· Parascyliidae

· Rhincodontidae

Hexanchiformes

· Chlamydoselachidae

· Heptranchidae

· Hexanchidae

· Mcmurdodontidae

Pristiophoriformes

· Pristiophoridae

Squaliformes

· Echinorhinidae

· Squalidae

Synechodontiformes

· Orthocodidae

· Palaeospinacidae

· Protospinacidae

Squantiniformes

· Squatinidae

Classification Batomorphii

Rajiformes

· Archaebatidae

· Cyclobatidae

· Gymnuridae

· Hypsobatidae

· Parapaleobatidae

· Platyrhinidaemorphii

· Potamotrygonidae

· Pristidae

· Rajidae

· Rhinobatidae

· Rhyncobatidae

· Sclerorhynchidae

· Urolophidae

Myliobatiformes

· Dasyastidae

· Mobulidae

· Myliobatidae

· Rhinopteridae

· Rhombodontidae

Torpediniformes

· Narcinidae

· Torpedinidae

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 22:47

 

La série Turono-Cénomanienne - Région de Fécamp

 

Fécamp est établi dans la basse vallée de la rivière de Valmont, en aval de la confluence avec la rivière de Ganzeville.

La rupture de pente en bordure du plateau, au sud ouest de la ville, coïncide approximativement avec la faille Fécamp-Bolbec-Lillebonne orientée NNW-SSE avec un rejet de 100 à 150 mètres

Cette faille affecte la falaise mériodionale de Fécamp, derrière le casino

Vers le Sud, la craie subhorizontale du Santonien inférieur assez fine, avec des cordons de silex et des passées tendres grisâtres, constitue la falaise ; On y récolte :

- Micraster coranguinum

- Echinocorys gibbus

 

Fécamp 1

 

Vue sur la falaise mériodionale de Fécamp

 

 

Au Nord, par contre, la falaise du Cap Fagnet est constituée par les couches du Cénomanien et du Turonien affectées d'un léger pendage vers le Nord

Près de la jetée, à marée basse, l'estran est constitué par des bancs de craie glauconieuse avec des silex blonds surmontés par des calcaires noduleux, gréseux, glauconieux, bioturbés, constituant 3 hard-grounds

 

Cette formation (5 m) représente le Cénomanien inférieur et se termine par un hard-ground avec encroûtement phosphaté, formant la grande dalle bien dégagée du haut estran sous le cordon littoral

Au dessus, la craie de Rouen dont la base est glauconieuse avec un cordon de nodules et de fossiles phosphatés (faune de Rouen) n'a que 3,50 m d'épaisseur et se termine à la base de la falaise par un nouveau hard-ground.

Cette réduction d'épaisseur par rapport aux couches de Saint Jouin et Antier peut être comparé à la condensation existant à Pavilly et Rouen (2 m) ; Ces localités s'ordonnent sur un axe NW-SE appelé "Ride de Rouen" ayant joué comme un haut fond au Cénomanien moyen - supérieur

La craie à Actinocamax plenus (3 m) est bien exposée dans la partie inférieure de la falaise avec des calcaires noduleux à Cidaris Hirudo

La craie marneuse sus-jacente présente un remarquable faciès massif, noduleux, dépourvu de silex (5 m) avec Inoceramus pictus, puis Inoceramus labiatus marquant le Turonien inférieur : la partie moyenne de l'étage possède des silex noirs à cortex blanc ou rosé qui se raréfient à nouveau dans la zone supérieure.

 

Fécamp 10   

Vue sur le Cap Fagnet

 

Fécamp 8

 

Vue de l'estran au Cap Fagnet

 

Fécamp 11

 

En direction des blocs ...

 

Fécamp 3

 

Eboulements au pied de la falaise présentant quelques Echinodermes et Brachiopodes

 

Fécamp 5

 

Olivier en train de sortir un Micraster

 

 

Sortie du 13/11/2011

 

Amicalement,

 

Sylvain

Partager cet article

Repost 0

commentaires