Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Classement systématique

Classification Euselachii

Cladoselachiformes

· Cladoselachidae

Coronodontiformes

· Coronodontidae

Ctenacanthiformes

· Bandringidae

· Ctenacanthidae

· Phoebodontidae

Desmiodontiformes

· Debeeridae

· Desmiodontidae

Eugeneodontiformes

· Agassizodontidae

· Caseodontidae

· Edestidae

· Eugeneodontidae

Hybodontiformes

· Acrodontidae

· Hybodontidae

· Lonchidiidae

· Polyacrodontidae

· Protacrodontoidae

· Pseudodalatiidae

· Ptychodontidae

· Steinbachodontidae

Mongolepidiformes

· Mongolididae

· Sinacanthidae

Orodontiformes

· Orodontidae

· Psammodontidae

Petalodontiformes

· Janassidae

· Petalodontidae

· Pristodontidae

Squatinactiformes

· Squatinactidae

Symmoriiformes

· Falcatidae

· Stethacantidae

· Symmoriidae

Xenacanthiformes

· Diplodoselachidae

· Xenacanthidae

Classification Neoselachii

Carcharhiniformes

· Carcharhinidae

· Hemigaleidae

· Scyliorhinidae

· Shyrnidae

· Triakidae

Heterodontiformes

· Heterodontidae

Lamniformes

· Alopiidae

· Anacoracidae

· Cetorhinidae

· Cretoxyrhinidae

· Lamnidae

· Megachasmidae

· Mitsukurinidae

· Odontaspididae

· Otodontidae

· Pseudocarchariidae

· Serratolamnidae

Orectolobiformes

· Brachaeluridae

· Ginglymostomatidae

· Hemiscylliidae

· Orectolobidae

· Parascyliidae

· Rhincodontidae

Hexanchiformes

· Chlamydoselachidae

· Heptranchidae

· Hexanchidae

· Mcmurdodontidae

Pristiophoriformes

· Pristiophoridae

Squaliformes

· Echinorhinidae

· Squalidae

Synechodontiformes

· Orthocodidae

· Palaeospinacidae

· Protospinacidae

Squantiniformes

· Squatinidae

Classification Batomorphii

Rajiformes

· Archaebatidae

· Cyclobatidae

· Gymnuridae

· Hypsobatidae

· Parapaleobatidae

· Platyrhinidaemorphii

· Potamotrygonidae

· Pristidae

· Rajidae

· Rhinobatidae

· Rhyncobatidae

· Sclerorhynchidae

· Urolophidae

Myliobatiformes

· Dasyastidae

· Mobulidae

· Myliobatidae

· Rhinopteridae

· Rhombodontidae

Torpediniformes

· Narcinidae

· Torpedinidae

25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:05

 

 

Accès

Site

    

dscn4097.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Muschelkalk

"Bones bed"

Lorraine

Département : 57

France 

 

 

dscn3670.jpg

   

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Domérien

"Schistes cartons"

Bas-Rhin

Département : 67

France 

 

 

Helicoprion-en-action--cuisien-.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

 

Période : Cuisien

"Vertébrés des sables à Unios et Térédines"

Région de Reims

Département : 51

France 

 

Helicoprion-dans-le-Lut-tien.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Lutétien moyen

"Sables du Bassin de Paris"

Secteur de Reims

Département : 51

France 

 

 

  

CGN-1.JPG

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Kimméridgien

"Sables et grès de Châtillon"

Boulonnais

Département : 62

France 

 

dscn4744.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

 

 

Période : Turonien supérieur

"Craie blanches à silex rosés"

Secteur d'Arras

Département : 62

France 

 

Craie coniacienne avec rognons à silex recouverte par hori 

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Coniacien

"Craie blanches à silex rosés"

Secteur d'Arras

Département : 62

France 

 

Paleohypotodus-rutoti---Linguale-_-Labiale.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Thanétien

"Sables de Bracheux"

Région de Montdidier

Département : 60

France 

 

 

 

Hallencourt (80). Craie phosphatée. Campanien inf

 

 bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Campanien

"Craie phosphatés à Actinocamax quadratus"

Secteur d'Amiens

Département : 80

France 

 

dapalis-macrurus---stampien---alpes-de-hautes-provence.jpg 

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Eocène supérieur - Oligocène

Pays d'Apt

Département : 84

France 

 

Front-de-taille.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Néogène remanié

"Sables de Kattendijk"

Secteur de Anvers

Belgique

 

capros-longirostris---oligocene---roumanie.jpg

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

 

 

Période : Oligocène

Région des Carpates

Roumanie  

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Crétacé inférieur

 

Tunisie

 

 

 

Erfoud avec en arrière plan le plateau des Kem-Kem 

 

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

 

Période : Cénomanien continental

Monts Kem Kem

Maroc

 new AK5

 

 

 

 En construction

 

 

Période : Priabonien

Région de Dakhla

Maroc

 

 

  new AK5

 

 

 

 

 En construction

 

Période : Cénomanien

  

Région du Havre

France 

  Fécamp 10

 

 

 

 

bouton-web-france100x100.jpg

 

Période : Cénomanien - Turonien (1/2)

 

Région de Fécamps

France 

  new AK5

 

 

 

 

 En construction

 

 

Période : Cénomanien - Turonien (2/2)

 

Région de Fécamps

France 

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:04

 

CLASSIFICATION des EUSELACHII
Cohorte
Euselachii
Ordre Famille Espèces présentées
Cladoselachiformes Cladoselachidae   
  Uncertain Family  
Coronodontiformes Coronodontidae  
Ctenacanthiformes Bandringidae  
  Ctenacanthidae  
  Phoebodontidae  
  Unnamed Family  
Desmiodontiformes Debeeridae  
  Desmiodontidae   
Eugeneodontiformes Agassizodontidae   
  Caseodontidae   
  Edestidae  
  Eugeneodontidae   
Hybodontiformes Acrodontidae   
  Hybodontidae   
  Lonchidiidae   
  Polyacrodontidae  Polyacrodus spp. - Jaekel, 1889 - Muschelkalk, France 
  Protacrodontoidea   
  Pseudodalatiidae  
  Ptychodontidae  
  Steinbachodontidae  
  Uncertain Family  
Mongolepidiformes Mongolepididae  
  Sinacanthidae  
  Unnamed Family  
Orodontiformes Orodontidae   
  Psammodontidae   
Petalodontiformes Janassidae   
  Petalodontidae  
  Pristodontidae  
Squatinactiformes Squatinactidae  
Symmoriiformes Falcatidae  
  Stethacanthidae  
  Symmoriidae   
Xenacanthiformes Diplodoselachidae   
  Xenacanthidae  
  Uncertain Family  
Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:03
CLASSIFICATION des NEOSELACHII
Cohorte
Neoselachii
Ordre Famille Espèces présentées
Carcharhiniformes Carcharhinidae

Carcharhinus acanthodon - Le Hon, 1871 - Sables de Kattendijk - Belgique
Galeocerdo aduncus
- AGASSIZ, 1843B - Sables de Kattendijk - Belgique

Galeocerdo aduncus - AGASSIZ, 1843B - Bone Valley Formation, Floride, USA
Galeocerdo aduncus - AGASSIZ, 1843B - Touraine, France
Hemiprisitis serra - AGASSIZ, 1835 - St Mary's river, Hawthorne Formation, USA
Negaprion kraussi - Blake, 1862 - Région d'Orthez, France
Negaprion magnus - Blake, 1862 - Région d'Orthez, France
Negaprion eurybathsodon - Blake, 1862 - Région d'Orthez, France

  Hemigaleidae  
  Scyliorhinidae  
  Sphyrnidae  
  Triakidae   Galeorhinus latusBlainville, 1816 - Ungoza, Kujulus - Schicht, Kazakhstan
Heterodontiformes Heterodontidae   
Lamniformes Alopiidae    
  Anacoracidae  
  Cetorhinidae Cetorhinus sp. - Blainville, 1816 - Sables de Kattendijk - Belgique 
  Cretoxyrhinidae  
  Lamnidae Carcharodon carcharias - Linnaeus, 1758 - Sables de Kattendijk - Belgique
Cosmopolitodus hastalisAgassiz, 1843 - Sables de Kattendijk - Belgique
Isurus oxyrinchusRafinesque, 1810 - Sables de Kattendijk - Belgique
Megaselachus megalodon – MÜLLER & HENLE, 1838 - Beaufort County, North Carolina, USA
  Megachasmidae  
  Mitsukurinidae  
  Odontaspididae Carcharias vincentiRafinesque, 1810 - Sables de Bracheux, France
Carcharias vorax
Le Hon, 1871 - Sables de Kattendijk - Belgique

Hypotodus robustusJaekel, 1895 - Sables de Bracheux, France
Jaekelotodus heinzelini Menner, 1928 - Sables de Bracheux, France
Odontaspis winckleriAgassiz, 1838 - Sables de Bracheux, France
Paleohypotodus rutotiGlyckman, 1964 - Sables de Bracheux, France
Striatolamna striataGlyckman, 1964 - Sables de Bracheux, France
  Otodontidae  
  Pseudocarchariidae  
  Serratolamnidae    
Orectolobiformes Brachaeluridae    
  Ginglymostomatidae  
  Hemiscylliidae  
  Orectolobidae  
  Parascylliidae  
  Rhincodontidae    
  Uncertain Family  
Hexanchiformes Chlamydoselachidae    
  Heptranchidae  
  Hexanchidae Hexanchus gigas - Bonaterre, 1788 - Sables de Kattendijk - Belgique
Notorhynchus cepedianus
 - Peron, 1807 - Sables de Kattendijk - Belgique
  Mcmurdodontidae   
Pristiophoriformes Pristiophoridae    
Squaliformes Echinorhinidae    
  Squalidae    
Synechodontiformes Orthacodidae    
  Palaeospinacidae Synechodus "Paleospinax" dispar Ruess, 1845 - Tykbutak, Kazakhstan
  Protospinacidae   
Squantiniformes Squatinidae  
Uncertain Order    
Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:02

 

CLASSIFICATION des BATOMORPHII
Cohorte
Batomorphii
Ordre Famille Espèces présentées
Rajiformes Archaeobatidae  
  Cyclobatidae  
  Gymnuridae  
  Hypsobatidae  
  Parapaleobatidae  
  Platyrhinidae  
  Potamotrygonidae  
  Pristidae  
  Rajidae  
  Rhinobatidae  
  Rhynchobatidae  
  Sclerorhynchidae  
  Urolophidae  
  Uncertain Family  
Myliobatiformes Dasyastidae  
  Mobulidae  
 

Myliobatidae

 

 

 

 

Aetobatus arcuatus - Agassiz, 1843 - Sables de Kattendijk, Belgique
Boucle de batoïde - Sables de Kattendijk, Belgique
Fragment d’aiguillon avec racine - Sables de Kattendijk, Belgique
  Rhinopteridae  
  Rhombodontidae  
Torpediniformes Narcinidae  
  Torpedinidae  
Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 22:01

CLASSIFICATION des autres cohortes

 

knightia---eocene---wyoming.jpg
Osteychthiens




sij72-6c.gif
Reptiles

redlichioidea.gif
Arthropodes

Athleta-spinosa.jpg
Autres

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 21:59

Bannière Exposition - Bourses aux fossiles       

             1. Bourse aux fossiles de Nancy 2007                 

             2. Sainte Marie aux Mines 2007achats

             3. Sainte Marie aux Mines 2008

             4. Bourse de Nancy 2008

             5. Bourse aux fossiles de Saverne 06-04-2008

             6.  Musée minéralogique de la Pointe Helbronner

             7. Sainte Marie aux Mines 2009

             8. Bourse aux fossiles de Nancy - 28 & 29-03-2009                

             9.  Bourse de Givenchy en Gohelle - 04 & 05-04-2009

             10.  Bourse aux minéraux & fossiles de Saverne - 05-04-2009                 

             11. Sainte Marie aux Mines 2010

             12.  Sainte Marie aux Mines 2011

             13.  Bourse aux Fossiles de Saint Raphaël 2011

              14.  Sainte Marie aux Mines 2012

 

Bannière Paléontonews                

  • Des fossiles trouvés en Chine ont-ils subi le même sort que les habitants de Pompéi ?

http://www.maxisciences.com/fossile/des-fossiles-trouves-en-chine-ont-ils-subi-le-meme-sort-que-les-habitants-de-pompei_art31938.html

     Bannière A l'époque des dinosaures

 

  • Yongjinglong datangi, ce nouveau dinosaure géant découvert en Chine

http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-yongjinglong-datangi-ce-nouveau-dinosaure-geant-decouvert-chine-52011/

     Bannière Echelle Géologiques

 

            - Echelles géologiques

            - Echelle stratigraphique

            - Classification simplifiée des dinosaures

            - Cartes géologiques

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 21:57

 

ELASMOBRANCHES ACTUELS

 

800px-Whiteshark-TGoss5b.jpgBiologie

lamna-nasus-1.jpgDentitions

fa0bb019bb.jpgComportement

filet-d-rivant.jpg
Surpêche

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 23:03

L'analyse des dents de requins fossilisées révèle que la mer du Nord a été isolée du reste de la masse océanique. Sur 2 à 4 millions d'années, la salinité a diminué jusqu'à ce que la mer soit moins salée que beaucoup de lacs, entraînant une diminution très importante de la biodiversité. L'étude a été réalisée par des scientifiques d'Allemagne, d'Oman et du Royaume-Uni. Ses résultats sont publiés dans la revue Journal of the Geological Society.

Le but de l'étude était de reconstituer le climat de la mer du Nord lors du Paléogène, durant la période s'étendant de 40 à 60 millions d'années en arrière. Juste avant le début du Paléogène, 65% des espèces ont disparu (dont les dinosaures), probablement en raison de l'impact d'une très grosse météorite qui s'est écrasée sur Terre il y a 65 millions d'années. Survenant après cette extinction de masse, le Paléogène se caractérise par une très importante diversification des mammifères.

Le climat de cette ère était relativement chaud, mais même si les scientifiques ont fait de nombreuses découvertes concernant le climat des zones terrestres pendant cette période, les connaissances sont moindres sur les mers épicontinentales comme la mer du Nord.

Pour leur étude, les scientifiques se sont intéressés aux requins. Les dents des requins tombent tout au long de la vie de l'animal, et sont remplacées par d'autres. Aussi constituent-ils des fossiles courants, dont certains remontent à 450 millions d'années en arrière.

Selon l'âge et l'espèce du requin, la durée de croissance d'une dent va de quelques jours à plusieurs mois. Il est intéressant de noter que la composition chimique des nouvelles dents reflète celle des eaux où vit le requin. Ici, les chercheurs se sont intéressés aux isotopes de l'oxygène.

En effet, une mer plus chaude contient davantage d'isotope 18 de l'oxygène (O18) que d'isotope 16 (O16), car celui-ci est plus léger et plus facilement entraîné par l'évaporation. Par conséquent, les requins vivant dans des eaux plus chaudes ont dans leurs dents un taux d'oxygène 18 supérieur aux dents des requins de mers plus froides. Les isotopes de l'oxygène informent également sur la salinité de la mer, qui devient plus salée lorsque davantage d'eau s'évapore.

Lors de cette étude, l'équipe a analysé des dents de requins provenant de sites en Belgique, au Danemark, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède, âgées de 65 à 32 millions d'années. Les dents viennent de requins pélagiques et benthiques, pour la plupart du requin tigre qui vit aujourd'hui dans des eaux tropicales à tempérées chaudes.

L'analyse des isotopes de l'oxygène révèle qu'il y a environ 55 millions d'années, le rapport O18/O16 en mer du Nord était bien inférieur à la normale, indice que la salinité de la mer avait considérablement diminué à cette époque.

«Ce phénomène coïncide avec un bref épisode de réchauffement planétaire, appelé le maximum thermique du Paléocène-Éocène (PETM), où les températures ont augmenté d'environ 6°C en 20000 ans.»

Simultanément, le niveau des mers s'est abaissé et un mouvement tectonique a relevé l'Est de l'Écosse de deux à trois kilomètres, créant un pont de terres entre le bassin des îles Féroé-Shetland et Rockall. Ceci a réduit la circulation d'eau entre la mer du Nord et l'Atlantique. L'eau douce continuait cependant d'être déversée par les cours d'eau qui se jetaient dans la mer du Nord, réduisant la salinité de cette mer désormais isolée. Au final, la diversité des espèces locales a considérablement diminué.

Les chercheurs estiment que l'isolement a duré de 2 à 4 millions d'années.

Pour de plus amples informations, consulter:

Geological Society of London:
http://www.geolsoc.org.uk/

LIRE EGALEMENT: 28085, 30599

Catégorie: Divers
Source des informations: Geological Society of London
Référence du Document: Zacke A. et al. (2009) Surface-water freshening and high-latitude river discharge in the Eocene North Sea. Journal of the Geological Society, London 166:969-80. DOI: 10.1144/0016-76492008-068.
Codes de Classification de l'Index des Sujets: Coordination, coopération; Sciences de la terre; Recherche scientifique

RCN: 31164

 
Services CORDIS ©

Source :
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=31164

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 23:06

Article intéressant mettant en lumière le lien entre le paléontologue amateur et le professionnel, et l'importance des amateurs dans la recherche des fossiles au quotidien afin de les préserver ...

La paléontologie est un métier qui peut se pratiquer sous diverses formes. On peut par exemple travailler en tant que chercheur dans un institut de recherche comme le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) en France. L'essentiel du travail consiste alors à mener des recherches sur les fossiles. On peut également travailler à l'Université comme enseignant-chercheur. En ce cas, le travail se partage entre une activité de recherche et une activité d'enseignement. Enfin, on peut être conservateur dans un musée. Dans ce dernier cas, le travail consiste à gérer les collections de fossiles du musée, créer des expositions pour le public, et mener sa propre recherche. Quelque soit le type de métier pratiqué, la paléontologie reste un métier extrêmement varié et passionnant, qui peut se présenter sous de nombreuses formes différentes. On fait souvent l'amalgame entre archéologues et paléontologues, ce qui conduit souvent à représenter le paléontologue comme une sorte d'Indiana Jones, plus aventurier que chercheur. A l'opposé de cette représentation, on imagine souvent le paléontologue enfermé dans des réserves poussiéreuses, mesurant sans relâche des morceaux de cailloux. La paléontologie est en fait un métier complexe aux multiples facettes, et qui tend encore à se diversifier avec l'apparition de nouvelles méthodes. Les deux images ci-dessous sont à la fois vrai et fausse. Schématiquement, la paléontologie peut se diviser en trois grandes parties : Le travail de terrain, le travail de laboratoire, et la publications des résultats.

Le terrain

Pour pouvoir étudier les fossiles, il faut d'abord les trouver, et c'est ici qu'intervient le travail de terrain. Bien souvent, cette partie de notre travail fait appel à la chance et à un bon réseau de collaborateurs. Nous sommes très souvent mis sur la trace d'une découverte importante par l'entremise d'une découverte fortuite d'un amateur ou d'un passant. C'est par exemple la découverte par deux étudiants de quelques morceaux d'os fossiles qui a permis la découverte dans la ville de Lons-le-Saunier de plusieurs centaines d'ossement du dinosaure Plateosaurus. Notre travail consiste alors a extraire les fossiles de leur gangue rocheuse en prenant soin de ne pas les endommager. Ce travail peut se faire dans des pays lointains, sur des sites parfois difficiles d'accès, ce qui certainement contribue à l'image « Indiana Jones » du paléontologue. Mais fort heureusement, que ce soit en Chine, à Madagascar, en Tunisie ou en Thaïlande, je n'ai jamais eu à mettre ma vie en danger pour effectuer mon travail, contrairement au célèbre aventurier.

Mais le travail de terrain peut également se présenter sous des formes différentes. Dans mon domaine de recherche, les requins fossiles, on étudie essentiellement des dents fossiles, parfois de très petite taille, inférieure au millimètre. Impossible en ce cas de détecter ces fossiles sur le terrain à l'œil nu. On collecte alors du sédiment, parfois en grande quantité, de l'ordre de la tonne, dans des strates que l'on sait fossilifères pour y avoir trouvés quelques fossiles de plus grandes tailles, pour le tamiser afin de récupérer les précieux microfossiles. Le tamisage peut se faire en partie sur le terrain, sur le bord d'une route, d'un étang ou dans une rivière (de l'eau est nécessaire pour les activités de tamisage). Activité moins évidente à comprendre pour le profane qui ne peut voir les fossiles recherchés, on passe souvent pour un doux dingue aux yeux des populations locales! Une fois le sédiment convenablement tamisé, et sa masse significativement réduite!, le résidu sera envoyé au laboratoire afin d'être trié sous loupe binoculaire pour récupérer les fossiles.

Un autre cas de figure est l'étude des empreintes de pas laissé par différents animaux fossiles. Elles peuvent se présenter sous formes de pistes de plusieurs dizaines de mètres qu'il est impossible de prélever intact. Le travail consiste alors à faire des relevés minutieux (photographies, dessins) et parfois des moulages de ces pistes.

Le laboratoire

Tout d'abord, il faut préparer les fossiles pour pouvoir les étudier, ce qui peut prendre de longs mois de préparation. Ensuite, il faut les identifier, et pour cela les comparer avec d'autres, ce qui nécessite parfois la visite de nombreuses collections de musées à travers le monde. Mais en plus de ce travail de base, de nombreuses autres techniques se développent pour que les fossiles nous révèlent tous leurs secrets : Analyse des microstructures en microscopie électronique pour comprendre comment se forme telle ou telle structure, analyse géochimique pour comprendre dans quelles conditions climatiques vivaient ces animaux, et bien d'autres. Ce travail de laboratoire présente donc de nombreuses facettes de plus en plus complexes qui obligent les paléontologues à travailler en équipe où chaque membre apporte sa propre spécialité et compétence.

Publication des résultats 

Une fois le fossile préparé et soigneusement étudié, il est temps de publier les résultats, le plus souvent en anglais et dans une revue internationale. Ce travail de rédaction représente une part non négligeable de notre travail, car nous ne sommes évalués que sur la base de nos publications. Mais nous nous devons aussi de diffuser notre savoir au plus grand nombre, à travers notre enseignement, des livres et articles pour le grand public, des expositions pour les musées…et des articles sur Internet ...


Source : http://www.futura-sciences.com/fr/scientifique/t/vie-2/d/cuny_66/

Repost 0
Published by Helicoprion67 - dans HOME
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 15:22

Saurischiens

(dinosaures à bassin de reptile)

Théropodes

(dinosaures bipèdes & carnivores)

Coelurosauriens

Oviraptoridés

 

 

 

Deinocheiridés

 

 

 

Troondontidés

 

 

Deïnonychosauriens

Dromaeosauridés

 

 

Carnosauriens

Allosauridés

 

 

 

Spinosauridés

 

 

 

Tyrannosauridés

 

Sauropodomorphes

(dinosaures herbivores possédant une petite tête, un long cou et queue)

Sauropodes

Brachiosauridés

 

 

 

Diplodocidés

 

 

 

Titanosauridés

Ornithopodes (dinosaures à bassin d'oiseau)

Ornithopodes

(Pied d'oiseau ; bec corné)

Iguanodontidés

 

 

 

Hadrosauridés

 

Thyréophores

Stégosauriens

Stégosauridés

 

 

Ankylosauriens

Ankylosauridés

 

Marginocéphales

Psittacosaures

Psittacosauridés

 

 

Néocératopsiens

Cératopsidés

 

 

Pachycéphalosaures

Pachycéphalosauridés

Repost 0
Published by Sylvain CHOQUET - dans HOME
commenter cet article